Pour un 21e siècle solidaire

CREDOC – note de synthèse septembre 2015


jeudi 18 février 2016 dans Conférence, Rencontres.

A l’occasion du 70ème anniversaire de la Sécurité sociale et alors que la protection sociale est face à de nombreux défis (financement, vieillissement de la population, augmentation du chômage, recomposition des familles, changements sur le marché du travail fragilisant la protection des personnes au statut précaire, etc.) le CREDOC a mené, à la demande de l’Institut Montparnasse, laboratoire d’idées fondé par MGEN, et de Terra Nova, une enquête sur l’évolution du regard porté par les Français sur leur système de protection sociale. Ces travaux montrent que dans l’esprit de nos concitoyens, la protection sociale est d’abord associée à un accès aux soins pour tous. Pour l’opinion, la protection sociale fait face à des défis qui nécessitent la mise en place de réformes, mais pas de changements radicaux. Près d’un Français sur deux se dit préoccupé par la capacité du système de protection sociale
à financer les retraites. La proportion a doublé en l’espace de vingt ans. Le versement de certaines aides à tous (et notamment des prestations familiales) est parfois remis en cause. La place des acteurs publics est incontestée, 47% estiment même que les pouvoirs publics doivent jouer un rôle plus important à l’avenir au sein du système de protection sociale. Mais l’étude montre également un intérêt de 38% de la population pour l’action d’acteurs privés à but non-lucratif (mutuelles, institutions de prévoyance).